Assurance habitation : comment bien évaluer le nombre de pièces à assurer ?

Le nombre de pièces à garantir est essentiel dans une convention d’assurance habitation. Si l’effectif de pièces déclaré ne correspond pas au nombre réel de pièces, l’assuré peut recevoir un paiement insatisfaisant. Mais en fait, pourquoi devez-vous compter le nombre de pièces ? Comment évaluer le nombre de pièces à assurer ? Et chaque assurance habitation, calcule-t-elle différemment le nombre de pièces ?

Pourquoi devez-vous compter le nombre de pièces ?

Lors de la signature d’un contrat d’assurance habitation, l’assureur doit procéder à une évaluation des risques afin de calculer votre prime. Le danger qu’il estime dépendra du nombre de pièces et de la surface. C’est la raison pour laquelle vous êtes obligés de faire un état des lieux des pièces que vous considérez comme vivantes. Vous devez aussi assurer les pièces principales afin qu’elles soient non meublées. Ceux qui déclarent plus de main-d’œuvre devraient payer des cotisations plus élevées. Vous devez également déclarer à votre compagnie d’assurance si vous ajoutez un nouveau salon à votre maison.

Comment évaluer le nombre de pièces à assurer ?

Par conséquent, vous devez déclarer toutes les pièces de vie à votre société d’assurance. Une chambre est dite à vivre si elle mesure plus de neuf mètres carrés et moins de trente mètres carrés. Cela signifie que si une pièce fait plus de trente mètres carrés, comme un grand salon ou une demeure avec cuisine, elle compte pour deux. Et nous ne gardons qu’une partie de la destination principale pendant le calcul de la contribution. En principe, les endroits non résidentiels tels que les cuisines, les salles de bains, les toilettes, les balcons, les couloirs, les terrasses, les sous-sols, les buanderies et les dressings ne sont pas comprises dans le calcul ni dans les combles.

Chaque assurance habitation, calcule-t-elle différemment le nombre de pièces ?

Chaque entreprise d’assurance a ses propres règles pour calculer le nombre de chambres, même s’il existe des éléments communs comme la majorité s’accorde à ajouter neuf mètres carrés et à soustraire trente mètres carrés. Certes, avant de souscrire à une assurance habitation, il est bon de connaître les conditions en ligne et les tarifs de la société d’assurance. Vous devez ensuite déterminer vous-même le nombre de chambres que vous souhaitez garantir, puis vous assurer de respecter les normes fixées par votre compagnie d’assurance lors de la déclaration de votre chambre habitable. Il est donc important de savoir les dimensions respectives de toutes les pièces de votre appartement ou maison. 

Comment bien se protéger pendant ses vacances à l’étranger ?
Comment assurer un voilier de plaisance ?