Peut-on rouler avec un véhicule accidenté ?

Vous venez de vivre un accident de la route et souhaitiez savoir s’il est encore possible de rouler avec votre véhicule accidenté ? Cela mérite quelques réflexions. Dans certains cas, reprendre le volant est tout à fait possible. Dans d’autres, le mieux est de faire appel à remorqueur. 

Un petit accrochage

Si l’accident se résume à une petite collision, le véhicule endommagé devrait être en état de rouler. En général, les petits accrochages relativement légers ne causent aucun problème interne qui feraient que le véhicule ne soit plus en état de marche. Il est cependant recommandé de remplir un constat à l’amiable si un autre véhicule est impliqué. Pensez toujours à contacter votre assurance pour éviter les problèmes. S’il s’agit d’une rayure sur la carrosserie, il n’y a aucun besoin de faire remorquer le véhicule. Cela n’est indispensable que si le choc est grave, notamment une tôle froissée ou une malle entièrement abîmée. Si votre contrat d’assurance inclut l’option assistance dépannage, n’hésitez surtout pas à faire remarquer votre véhicule. Dans le cas contraire, le mieux est de rouler doucement jusqu’à ce que vous trouviez un garage.

Des dommages importants

Si l’accident a causé des dommages importants, continuer à conduire le véhicule accidenté n’est aucunement recommandé. Cela peut aggraver davantage la situation. Or, il faut noter que si l’assurance n’a pas été contactée en temps réel et que des défaillances dues à cet accrochage entraîne d’autres accidents, le souscripteur ne sera pas indemnisé. Si des pièces disparaissent donc ou qu’une partie du véhicule est fortement froissée, la solution la plus sûre est de faire remorquer le véhicule en question. Celui-ci sera conduit dans un cabinet d’expertise. Un expert se chargera de déterminer qui est le responsable et fera un compte rendu à l’assurance. Si vous n’êtes pas en cause, cette dernière se charger de payer les réparations, en fonction de votre contrat. Vous pourrez récupérer votre véhicule une fois réparé.

Un véhicule accidenté irréparable

Lorsque l’accident est trop important, notamment une voiture entièrement écrasée, vous comprendrez qu’il n’est plus possible de rouler avec. Dans de telles situations, un expert se déplace sur place pour évaluer les dégâts. Cela se fait en présence de votre assurance. Si l’expert déclare que le véhicule est économiquement irréparable, cela signifie qu’il est grandement endommagé. Dans la plupart des cas, celui-ci sera bon pour la casse. Selon le contrat d’assurance, le propriétaire peut être remboursé partiellement ou en totalité.

Quelles médecines douces sont prises en charge par les mutuelles ?
Comment fonctionne une assurance invalidité ?